Adoptez la « gratitude » attitude !

Merci

Eprouver de la reconnaissance pour les autres, mais aussi pour ce qu’il nous est donné de vivre est un moteur de bien-être. Le partager a le pouvoir d’en décupler les effets. C’est bon pour vous, c’est pour les autres !

Aussi, je vous propose aujourd’hui d’utiliser le mur de notre page Facebook pour dit simplement MERCI sur le mode :

« Je dis merci pour… » Merci à Vous !

ps : les « merci » sont adressés à toutes les personnes de votre choix, ou pour toutes les choses qui vont rendent heureux

à titre d’exemple inspirant :

Merci delarue

 Pour ma part j’ai envie de remercier pour :

Avoir la chance de pouvoir partager ce qui m’est essence ciel…et pour toutes les belles choses qui s’annoncent en toute sérendipité !

De quoi s’agit – il ?

Cette nouvelle rubrique a pour dessein de vous aider à cultiver votre jardin intérieur, pour vous permettre d’être, plutôt que d’avoir ou faire. Elle est  fondée sur l’idée suivante : veiller à votre « écologie » personnelle, prendre soin de vous et de votre environnement contribue à construire un monde meilleur.

C’est une invitation à veiller activement à votre satisfaction personnelle et votre bien être pour pouvoir le propager autour de vous.

 Avec Quoi ?

Pour vous accompagner, nous avons au cœur de notre expertise, la panoplie d’outils testée et approuvée par les personnes qui ont su récolté l’art d’être heureux et épanoui dans tous les domaines de leur vie : le yoga, une discipline multimillénaire, un des piliers de notre approche, mais aussi des techniques modernes et éprouvées comme la PNL (programmation neuro-linguistique), l’hypnose ericksonienne, le coaching…etc…

Nous vous avons concocté un cocktail de techniques simples et efficaces, pour vous guider vers votre épanouissement personnel.

Au final, des  petites choses, faciles à intégrer à son agenda quotidien pour faire une grande différence  dans  sa vie et la vie des autres ; des petits trucs collectés auprès de sages, des philosophes et de chercheurs en neuro-sciences et psychologie positive , des questions riches de sens pour vous aider à reconsidérer positivement votre vie.

 Oui mais comment?

Ces propositions vous permettront tout simplement en changeant d’attitude et en adoptant de nouvelles habitudes de devenir acteur et créateur de votre vie.

Vous l’avez compris : ce blog sera un allié précieux pour transformer et (ré)enchanter votre monde et bâtir peu à peu une vie plus heureuse.

Ne reste plus qu’à décider par quoi commencer…

Hum….bien sûr…Commencez par vous !

Et on démarre par une question fondamentale en attendant le prochain billet :

 » Et vous, qu’est-ce qui vous rend heureux ? « 
Et pour contribuer au bonheur des autres : partagez-le avec nous en laissant un commentaire…

 Avec écoute et bienveillance,

Marilyn Garcia Leal
www.myserendipity.fr
Tel. 06 52 448 777

Paru sur Info Avignon Actualités

« Marilyn Garcia Leal, dirigeante de la société Serenpidity Consulting propose chaque mois un rendez-vous destiné aux managers et aux chefs d’entreprises. »

Comprendre c’est choisir

 Les spécialistes de l’intelligence collective annoncent de grandes mutations.

La plupart de nos actes étant souvent fondés sur des schémas mentaux et comportementaux habituels et répétitifs, avancer vers les potentiels futurs implique que nous prenions conscience de nos automatismes (souvent inconscients) qui peuvent parfois nous conduire vers les pires décisions ou situations.

Les analyser, en décortiquer les mécanismes permet de mieux les identifier et de s’en affranchir pour adopter de nouveaux comportements plus maîtrisés et pertinents (d’aucun diraient plus « appropriés » ou « écologiques » pour soi et son environnement).

Pour illustrer mon propos, j’ai choisi de vous présenter un processus collectif qui mène à coup sûr à des décisions paradoxales voire absurdes, et qui fera certainement écho à quelque chose que vous avez déjà vécu ou observé (toute ressemblance avec des personnages ou des faits existants ou ayant existés serait totalement fortuite…).

 Le paradoxe d’Abilene

Il tire son nom de la ville du Texas ou le professeur Jerry B. Harvey de l’université de Washington situe l’histoire qui lui sert d’illustration : une famille décide collectivement de faire un long et pénible voyage en voiture par une journée de chaleur accablante pour se rendre  à Abilene alors que personne n’approuve vraiment cette décision. Le trajet et le repas s’avèrent épouvantables. Au retour, tout le monde est épuisé, déçu, frustré et se reproche d’avoir agi à l’opposé de ce que chacun souhaitait.

Un groupe de personnes sensées peut donc être amené par conformisme et passivité à prendre collectivement une décision aberrante à laquelle personne à titre individuel n’adhère. Même si certains ont de puissantes réserves ou réticences, ils ne l’expriment pas toujours de peur de déplaire, d’aller à l’encontre de l’opinion qu’ils croient partagée par l’ensemble du groupe et de courir le risque d’en être exclus. Au final : tout le monde fait exactement le contraire de ce qu’il a envie de faire et les conséquences peuvent être au mieux, désagréables, au pire désastreuses.

Outre le constat que les coûts et les risques inhérents à la proposition soient occultés, il révèle un problème d’organisation et de communication dans le groupe, un déficit de sens, de direction et de créativité. Cela conduit à un désengagement, à une lassitude et une démotivation.

Dessin Elcé Abilène

Quelques clefs …(ou comment l’éviter)

– De l’importance du contexte : la qualité relationnelle, un environnement agréable sont plus propices à la créativité et aux meilleurs choix stratégiques.

– De la nécessité de mieux connaître ses fonctionnements  à titre individuel : difficile d’imaginer un changement extérieur sans changement intérieur, l’extérieur étant l’expression de notre intériorité ; ainsi nos valeurs, nos croyances, notre système émotionnel, influent sur notre comportement et donc sur le résultat de nos actions et notre performance.
– D’où l’utilité donc, d’être accompagné pour une meilleure connaissance de soi, des autres et de l’interaction entre soi et les autres et pour prendre du recul par rapport au contexte dans lequel on évolue : à titre personnel (par exemple par un jeu de questions pertinentes, et impertinentes) pour élargir sa vision et se donner plus de choix, mais aussi dans le cadre de sa fonction de manager ou dirigeant afin de mieux comprendre les dynamiques de groupe.

Et pour finir :

– De l’urgence à ra-len-tir : alors que notre monde moderne nous plonge dans la précipitation et une accélération toujours plus grande,  une des clefs pour nous orienter dans la meilleure direction, serait sans doute de se hâter lentement, réfléchir davantage avant d’agir.

A condition de comprendre notre interdépendance et notre responsabilité pour décider en toute conscience. Comprendre pour mieux agir.

Marilyn Garcia Leal, partenaire de réussite
Consultante, Formatrice, Master Coach certifiée ICI
www.serendipity-consulting.fr
contact@serendipity-consulting.fr
Tel. 06 52 448 777

  
* remerciements à Elcé qui a créé spécialement un dessin pour illustrer notre article 
Laurent Elcé, dessinateur et illustrateur (Avignon )
   www.laurent-elce.fr

Voici un de nos articles paru sur InfoAvignon Actualités :

 Rien n’est permanent sauf le changement

 Vous le désirez ou l’appréhendez ? Nul besoin d’avoir lu Héraclite pour le constater, le changement est une constante, dans nos vies personnelles, professionnelles, au niveau économique, sociétal, politique ou environnemental, en éternel devenir.

Selon la nature, la durée et l’intensité de ce « passage », pour des causes internes ou externes, endogènes ou exogènes, on le déclinera sous les noms d’évolution, de révolution, de transformation, de métamorphose, de modification ou encore de mutation.

Autant  souhaité, réclamé que détesté et redouté, il revêt toutes sortes de paradoxes et génère des émotions et des comportements souvent contradictoires : on le minimise, on l’évite, on y résiste ; on prend des précautions oratoires pour l’annoncer, ou au contraire, on le proclame comme une nécessité, une promesse de progrès majeur.

Synonyme d’inconnu, il provoque angoisse, réelle ou imaginaire, résistances et incompréhensions, ou porteur d’espoir, il génère passion et enthousiasme parfois immodéré. Il est transition, crainte à quitter un état, ou aspiration à aller vers une situation nouvelle.

Vécu comme imposé, il aura pour conséquence un déploiement d’énergie significative pour le combattre, un acharnement à lutter contre quelque chose qui est souvent inexorable sans retour possible vers un passé (qui par définition, n’est plus).
Ressenti comme inconfortable, car hors de notre zone de confort et de maitrise, il réveille des peurs primaires (la faute à « l’amygdale » située dans notre cerveau limbique d’après les neurosciences), et sera générateur de stress, traduisant un sentiment de solitude et d’impuissance face à l’avenir.

Un changement non annoncé pourra se transformer en crise : il révèle un déficit d’adaptation ou pire une obstination aveugle, un engoncement dans un confort d’habitudes, désormais obsolètes.
On peut prétendre en être victime, sans l’avoir vu venir, sans avoir pris la peine de le considérer (souvent sous prétexte que nous n’avons pas le temps ! ah le temps…) lorsqu’il s’annonçait aussi certain que la charge d’un éléphant. (Or, se trouver sur la trajectoire de la course de l’éléphant, est-ce la faute de l’éléphant ?)

Il engage en fait notre responsabilité à ne pas avoir pu maintenir un équilibre dans un système, notre incapacité  à anticiper, un entêtement souvent inconscient à faire toujours plus de la même chose en espérant des résultats différents…

 Le changement est sans concession : s’adapter, ou disparaître !

 Pour bien le gérer, mieux vaut l’anticiper, en être acteur plutôt que de le subir.

Lui donner du sens stimule l’action juste et efficace et au final pourrait bien le transformer en opportunité, en une évolution positive, qui pourrait même modifier de façon surprenante notre représentation du monde.

 Le processus du changement consiste à gérer deux paradigmes, dans la continuité ou la rupture : deuil et dépression face à la réalité, assimilés à la fin d’un cycle, suivi d’une deuxième phase qui consiste à accepter et à retrouver l’enthousiasme pour recréer quelque chose de nouveau. Ce renouveau est fondé sur une vision nécessairement optimiste (signifiant a minima : être convaincu que l’on va réussir !). L’optimisme apparaît comme facteur clef de la réussite.

Et aussi,  savoir se poser et prendre du recul pour analyser les ressources dont on dispose mais également les compétences et talents à acquérir. Développer de nouvelles stratégies, se fixer un cap  avec un objectif final et des objectifs intermédiaires (ce qui est un véritable challenge face à la très forte incertitude au niveau mondial qui rend difficile l’élaboration d’une vision claire sur le moyen et long terme).

Il va s’agir à la fois de faire preuve d’audace, de courage et de ténacité, être visionnaire, mais aussi savoir marquer des temps d’arrêt, pour éviter de se projeter indéfiniment dans un hypothétique monde meilleur sans cesse remis au lendemain, le véritable défi étant de « faire aujourd’hui ce que le monde fera demain » (Cocteau). Stimuler son imagination, sa créativité, sa capacité à innover et à inventer des solutions nouvelles devient vital.

 COAH je ne sais pas ou on va

Expert en conduite du changement

Face à la complexité du changement et des enjeux toujours plus exigeants, conscients que maintenir son équilibre en situation de mouvement permanent est essentiel pour progresser de manière individuelle ou collective, nous vous offrons mieux qu’un manuel de survie : nous avons développé des outils, une méthodologie, pour vous aider à dépasser vos freins, trouver vos propres solutions et développer des stratégies gagnantes d’excellence et de réussite. En tant que facilitateur, nous travaillons avec vous en synergie pour ouvrir le champ de vos possibles et, plutôt qu’attendre qu’il arrive de l’extérieur, pourquoi pas vous aider à incarner le changement dont vous rêvez : « Be the change you want to see in the world » ! (Gandhi).
             
   
Osez changer  maintenant, sinon quand ?!

 Osez Changer
Marilyn Garcia Leal, partenaire de réussite
Consultante, Master Coach certifiée ICI
Expert en Conduite du Changement

www.serendipity-consulting.fr
contact@serendipity-consulting.fr
Tel. +00(33) 6 52 448 777

http://www.infoavignon.com/actualites/economie-actualites/rien-nest-permanent-sauf-le-changement/