Notre article du mois de Novembre :

Ce billet part d’un constat et à vrai dire d’un agacement certain : rien de plus horripilant en effet, que d’avoir par exemple, des retours de mails (quand retour il y a …), sans formule d’introduction, ni remerciement, ou autres formules de politesse qui semblent désormais désuètes face à l’urgence des échanges. La cause prétendue de ces missives lapidaires : le manque de temps…
Cela dénote, d’une part,  la focalisation exclusive sur les objectifs et les résultats, sans tenir compte de la valeur essentielle : l’être humain ; et d’autre part, la non conscience de l’impact de sa communication…car oui, mesdames, messieurs, sachez-le, ON NE PEUT PAS NE PAS COMMUNIQUER.  Tout ce qu’on écrit, dit, ou pas, a des conséquences, que ce soit au travers de sa communication écrite ou orale et même non verbale. Et nous sommes convaincu que oui, la bienveillance est compatible avec l’efficacité ! Dont acte.

Petit guide à l’usage des professionnels,
pour reprendre en main votre intelligence émotionnelle
et améliorer vos qualités relationnelles au travail 

1 Adoptez une posture bienveillante 
La bienveillance a un sacré pouvoir d’influence et d’exemplarité sur autrui.
Notre conseil, adoptez ce présupposé : votre interlocuteur fait de son mieux !
A cultiver d’urgence : l’EMPATHIE, la capacité à se mettre  à la place de l’autre.

2 Développez ses qualités d’écoute
Pratiquez l’écoute active, attentive, une capacité à se placer en état de réceptivité, d’accueillir le message de votre interlocuteur et de reformuler pour valider ce qui a été dit et ne pas laisser place aux malentendus. Demandez, plutôt que préjuger de ce que vous croyez de ce que l’autre a voulu dire. Et regardez-le !

3 Donnez des signes de reconnaissances positifs !
Rien de plus difficile à vivre que l’indifférence ; la reconnaissance est un des besoins fondamental de l’être humain. Mieux vaut même un signe de reconnaissance négatif que pas de signe du tout. Ce besoin, nommé aussi caresse psychologique ou stroke, pas toujours intégré, notamment en entreprise, contribue à la satisfaction personnelle et donne envie de faire, et de faire, encore mieux. C’est un puissant outil de motivation ! Devenez un adepte des strokes *!
*•Selon Eric Berne, fondateur de l’Analyse Transactionnelle et auteur de nombreux ouvrages dont « Que dites vous après avoir dit bonjour ? »
Distribuez-les à volonté ! Soyez généreux, il y en a à foison. Plus vous donnez, plus vous en avez ! En tout état de cause, c’est quelque chose qui devrait circuler librement : s’ils ne vous reviennent pas, réclamez-en ! Et n’oubliez pas de vous en donner à vous-même !
En résumé : c’est gratuit, le stock est inépuisable, le retour sur investissement est immédiat, ça peut rapporter gros ! 

4 Osez aussi les compliments !
 S’ils sont dit avec sincérité bien sûr… La plupart des personnes sont focalisées sur ce qui ne va pas, et ne peuvent s’empêcher de souligner les manques.
Au mieux, « Quand c’est bien, c’est juste normal… ».
Pensez donc à valoriser l’autre, complimentez ! Exprimez votre satisfaction à travailler avec vos collaborateurs.

5 Souriez vous managez 
Votre capacité à gérer votre état interne est un atout pour générer de la bonne humeur autour de vous. Vous en êtes (seul) responsable. Apprenez à en user. Et si quelque chose d’extérieur vous a mis de mauvaise humeur, dites-le ! Plutôt que risquer de plomber l’ambiance en laissant imaginer aux autres qu’ils pourraient en être responsable.

6 Evitez les pièges de la communication
Comme par exemple imaginer ce que pense l’autre, en faisant de la lecture de pensées : le mieux c’est de privilégier les échanges pour comprendre les attentes de l’autre. Pensez aussi à  donner votre mode d’emploi, les autres ne sont pas censés non plus deviner vos fonctionnements. Alors communiquez ! Et exprimez des demandes claires.

7 Evitez les jeux psychologiques
Inscrivez-vous dans des relations gagnants-gagnants. Evitez de vous mettre en victime, accusateur, ni même en sauveur. Ce type d’échange dont personne ne tire aucun bénéfice est à proscrire. Si vous êtes un pratiquant compulsif, il est encore temps d’en changer, pour une communication plus authentique.

8 Adoptez le langage de la girafe (l’animal terrestre qui a le plus grand cœur !)
ou CNV (communication non violente), une méthode simple de communication collaborative, particulièrement utile en cas de conflit :
– décrire les faits de la manière la plus neutre sans émettre de jugement
– utiliser le « Je » plutôt que le tu (qui tue !) en faisant part de son ressenti et exprimer l’émotion que la problématique génère en vous.
– exprimer votre besoin par rapport  à la situation ou l’événement en question.
– proposer des solutions acceptables et réalisables, concrètes, positives et négociables.
Privilégier donc ce processus plutôt que son contraire, le langage « chacal », basé sur la domination et la manipulation.

 

9 Le plus : Partagez vos succès
Votre joie est communicative. Votre bonne énergie aussi. Cela permet d’améliorer sérieusement l’ambiance et le bien-être au travail, et donc la performance et  la rentabilité. N’hésitez pas à faire profiter les autres de ce qui génère pour vous de la satisfaction.

10 Le top : Influencez avec intégrité
Exemple : ça ferait très plaisir à quelqu’un de nous préparer un café ? J

En savoir plus, in(formez) vous : www.serendipity-consulting.fr

Avec écoute, respect, présence, et bienveillance…
Marilyn Garcia Leal

                        Paru dans Info Avignon Actualités (27.11.2014)

http://www.infoavignon.com/actualites/economie-actualites/le-rdv-mensuel-de-marilyn-garcia-leal-de-lart-de-bien-mieux-communiquer-en-10-propositions/

Girafe et Loup - Communication

About serendipity

Marilyn Gacia Leal est Dirigeante du Cabinet de Coaching Serendipity Consulting @Coach, Consultante Professionnelle de la Formation et de la Communication * Master Coach, Certification Internationale (n° 2365 ) de Coach Professionnel homologué en « Life & Corporate Coaching » certifiée par l’Institut de Coaching International fondé par Alain CAYROL * Maitre-Praticien PNL (certification ICI) * Maitre-Praticien en « Hypnose Ericksonienne » diplômée de la « Society of Neuro-Linguistic Programming » (NLP USA) Auteure d’un article sur la sérendipité dans un ouvrage collectif dans la série Noite à Outils sur « La Motivation » (à paraitre en Octobre 2014) publie régulièrement des articles à destination des chefs d'entreprise et des managers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Post Navigation